Avec seulement 32 millions d’habitants, le pays est une nation modeste par rapport à la forte densité de population du voisin du Sud.

Il y a plus de 200 cultures distinctes au Canada. En fait, le pays est souvent défini comme une «mosaïque culturelle» ou vivent le plus de personnes venant d’horizons divers que presque n’importe ou ailleurs dans le monde. C’est un lieu d’accueil pour les immigrants qui encourage sa population à rester proche de sa culture et de ses traditions. Environ les deux cinquièmes de la population du pays proviennent d’une origine autre que britannique ou française.

En reconnaissant le multiculturalisme, le gouvernement fédéral a élaboré des politiques de multiculturalisme formalisées dans la Loi sur le multiculturalisme pour, entre autres choses, “promouvoir la compréhension et la créativité qui résultent de l’interaction entre les individus et les communautés d’origines différentes”.

Bilinguisme au Canada

Il y a deux langues officielles au Canada: l’anglais et le français.

La Charte canadienne des droits et libertés garantit la protection des deux langues et il est requis selon la loi de reconnaître, préserver et soutenir l’égalité des deux langues dans la société canadienne. Tous les services offerts par le gouvernement fédéral sont disponibles dans les deux langues et presque tous les produits vendus dans le pays ont un étiquetage et un emballage en anglais et en  français.

Le Québec est la seule province française du Canada et le Nouveau-Brunswick est la seule province officiellement bilingue du pays. La ville de Montréal, Québec, est reconnue comme la plus grande métropole de langue française hors de France. En dehors des frontières du Québec, la plupart des gens parlent l’anglais avec environ 18 pour cent des  Canadiens qui sont parfaitement bilingues.

L’identité et la culture canadienne se sont toujours avérées des casse-têtes pour quiconque tentant de les définir. Toujours très fortes au Québec, mais grimpantes aujourd’hui en Alberta, les poussées autonomistes au sein des provinces et les divergences culturelles observables d’un océan à l’autre témoignent de l’absence d’unité nationale. Depuis 150 ans, plusieurs se sont et se posent encore la question : peut-il y avoir un Canada uni ?

Officiellement, le Canada pratique le « multiculturalisme », qui est enchâssé dans la loi du même nom.  La culture du Canada repose seulement sur son effort soutenu pour se différencier de son voisin du sud, les États-Unis Majorité autochtone dans les territoires et au nord des provinces, bilinguisme, forte proportion d’immigrants dans la population et une activité économique unique dans chaque région sont d’autant de facteurs qui expliquent la diversité culturelle canadienne.

Brice Obam
Directeur Marketing Adjoint
Immigration la Référence

 

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *