N’attendez pas d’arriver au Canada avant de vérifier ce dont vous avez besoin pour pratiquer votre métier ou votre profession. Plusieurs recherches peuvent se faire en ligne. Il serait même préférable de les effectuer avant de présenter votre demande d’immigration.

Il arrive fréquemment que plusieurs emplois, en particulier pour les professions et métiers, exigent une licence professionnelle ou des niveaux d’éducation déterminés. Il y a aussi la question de la demande du marché pour votre métier ou profession. Il est difficile de prédire le moment où il y aura croissance ou diminution des emplois dans votre domaine. Vous devriez toutefois faire une recherche à ce sujet si vous planifiez une carrière au Canada.

La réalité la plus élémentaire est que personne ne fera ce travail pour vous. Vous devez vous-même vous mettre à la tâche. Et qui plus est, ne devriez-vous pas vous faire une idée de ce qui vous attend au Canada avant d’y arriver?

Le Canada est un pays qui a la réputation d’un pays humaniste et tolérant. C’est bien vrai. Cela ne veut pas dire qu’il n’y ait pas de problèmes mais c’est aussi pourquoi plusieurs choisissent le Canada comme pays d’adoption.

Le visage du Canada et sa culture ont été façonnés par les immigrants qui partagent, malgré tout, des croyances et des valeurs. À titre d’exemple, la plupart des Canadiens croient que leurs voisins leur ressemblent : respectueux des lois, désireux d’une belle vie pour eux-mêmes et leur famille et aspirant à entretenir des rapports amicaux avec leurs voisins sans pour autant se mêler de leurs affaires. Ces attitudes se traduisent aussi dans la conduite des affaires.

Vous décèlerez quand même des différences dans la conduite des affaires comparativement à vos habitudes. Ces différences varient d’une personne à l’autre pour des raisons diverses. Personne ne pourra vous expliquer exactement comment cela se traduit dans la réalité. C’est vous qui devez déterminer en quoi votre façon de travailler se distingue de celle de votre entourage. Il vous sera alors plus facile de convaincre un employeur que vous possédez les atouts qu’il recherche et que vous pouvez vous intégrer dans son entreprise.

Le vécu canadien

Qu’est ce qu’on entend par le vécu ou l’expérience canadienne? Pour un grand nombre d’employeurs, sa signification parle d’elle-même : vous n’avez pas d’expérience de travail au Canada ! Il est aussi possible qu’un employeur ne sache pas comment s’y prendre pour évaluer le genre de travail que vous faisiez avant d’arriver au Canada par rapport aux façons de faire ici. Il se peut aussi que l’employeur craigne que vous ne puissiez vous adapter à sa culture d’entreprise. Une autre possibilité est que l’employeur fasse preuve de discrimination envers vous.

On pourrait croire que l’expérience canadienne exigée par les employeurs est injustifiée, mais il y a quelques raisons pour démontrer que ce n’est pas le cas. Il faut du temps à un nouvel employé pour apprendre comment les choses fonctionnent. Toutes les organisations fonctionnent avec des règles, des politiques et des pratiques courantes qui s’apprennent avec le temps. Ces pratiques sont beaucoup moins connues lorsque vous venez d’un autre pays. À titre d’exemple, vous pourriez faire des erreurs coûteuses si vous ne connaissez pas les standards de santé et sécurité au travail, lesquels peuvent être différents de ceux de votre pays d’origine.

C’est pourquoi il est utile d’acquérir une expérience pratique en faisant du bénévolat, en travaillant comme stagiaire ou comme employé à temps partiel.

 

Brice Obam
Directeur Marketing
Immigration lareference

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *