Nombreux sont ceux qui vont être amenés à conduire au Canada durant leur séjour. Aussi, même si le Code de la route ne diffère pas énormément des autres pays, voici un petit topo des choses à savoir avant de prendre le volant.

  • Au Canada, la conduite se fait du côté droit de la route, comme en Europe. De même, la ceinture est obligatoire et le téléphone est strictement interdit au volant.
  • Pour louer une voiture, vous devez avoir plus de 21 ans et présenter votre permis de conduire.
  • La plupart des voitures sont automatiques.
  • Les routes et autoroutes sont en majorité gratuites sauf l’Autoroute 30 (sud de Montréal) et l’Autoroute 407 (nord de Toronto).
  • Pour conduire au Canada, qu’il s’agisse du parking, de la vitesse ou autres, soyez prudents. En effet, la police est particulièrement sévère et les amendes sont aussi salées que les routes en hiver.

Principales règles à connaître en matière de circulation

  • Attention, il est strictement interdit de dépasser un bus scolaire(les fameux bus jaunes) si les clignotants de ce dernier sont allumés et si son panneau « arrêt » est affiché. De plus, quelle que soit la position de votre voiture, vous devez vous arrêter à plus de 5 mètres du bus.
  • Normalement, il n’y a pas de priorité à droite au Canada lorsque vous arrivez à une intersection. Vous devez marquer l’arrêt au panneau et la priorité de passage sera pour le premier véhicule arrivé au carrefour. En conséquence, il est important d’être attentif à l’ordre d’arrivée des véhicules, et être respectueux. Toutefois, si plusieurs véhicules arrivent en même temps, c’est l’accord entre les parties concernées qui prévaut (signe de main pour indiquer aux autres de passer par exemple). Restez prudent et engagez-vous lentement dans le carrefour au cas où il y aurait confusion.

Conduire au Canada en hiver

Les conditions particulièrement rudes de l’hiver canadien entraînent une usure prononcée et rapide des routes. Par conséquent, conduire au Canada exige de la prudence, que vous soyez en ville, sur les autoroutes ou en zone rurale. Attention notamment aux nombreux nids de poules présents sur la chaussée.

  • Il est primordial de vérifier les conditions météorologiques et l’état du trafic avant de prendre le volant. En effet, si elles sont vraiment mauvaises, mieux vaut jouer la prudence et retarder votre départ de quelques heures/jours.
  • Vérifier que le réservoir contenant le liquide pour nettoyer le pare-brise est plein et qu’il est indiqué pour supporter des températures extrêmes (jusqu’à -40 degrés). En effet, les vitres se salissent vite avec les conditions hivernales.
  • Concernant l’essence, il est fortement conseillé d’avoir votre réservoir rempli à la moitié en cas de températures basses.
  • N’oubliez pas de bien dégivrer votre voiture, tâche qui peut prendre pas mal de temps selon les conditions, sans parler du déneigement !
  • Allumez bien tous vos phares en cas de visibilité réduite et laissez un bon espace devant vous en cas de freinage imprévu.

En cas d’accident

Si vous rentrez en collision avec un piéton ou avec un autre véhicule, appelez tout de suite le 911 (numéro d’urgence). Il va de soit que fuir les lieux de l’accident constitue un délit grave.

 

Brice Obam
Directeur Marketing

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *